CANNES, UN FESTIVAL TRÈS EN JAMBES

Pour la premiĂšre fois de son histoire, le Festival de Cannes se tient en juillet. Il s’agit du troisiĂšme changement officiel de dates depuis sa crĂ©ation en 1946. Originellement programmĂ© fin septembre, histoire de prolonger ce qu’il Ă©tait alors convenu d’appeler « la saison Â», le Festival remontera ses effets au mois de mai en 1951, autant pour se dĂ©barrasser d’un contrat encombrant signĂ© en loucedĂ© avec la Mostra de Venise, que pour inaugurer « la saison Â» et non plus la clĂŽturer.

Continuer la lecture de CANNES, UN FESTIVAL TRÈS EN JAMBES

CODE DE LA ROUTE: CENT ANS DANS LE PANNEAU

On sait que les premiĂšres rĂšgles de circulation adoptĂ©es par dĂ©cret remontent Ă  1899, et qu’elles limitaient notamment la vitesse Ă  30 km/h. Ce qui Ă©tait alors totalement dĂ©coiffant. Avec un parc automobile circonscrit Ă  deux mille tutures, il Ă©tait urgent de ne pas se presser : entre 1909 et 1921, il faudra une poignĂ©e d’annĂ©es pour que le pays passe d’un vague projet Ă  celui d’un vrai code de la route. NĂ© le 27 mai 1921, dans la clandestinitĂ©, car ce n’est en rĂ©alitĂ© qu’un dĂ©cret, ce code aurait dĂ» ĂȘtre votĂ© par l’AssemblĂ©e nationale. Qui prĂ©fĂ©ra regarder ailleurs.

Continuer la lecture de CODE DE LA ROUTE: CENT ANS DANS LE PANNEAU

FASCINANTE FACEL

Ce fut le dernier monstre sacrĂ© automobile français. La voiture de luxe la plus rapide du monde. La seule capable d’en remontrer aux Ferrari, aux Jaguar et aux Mercedes sans avoir jamais mis un pneu sur un circuit. PossĂ©dĂ©e par les stars, boudĂ©e par de Gaulle, massacrĂ©e par Godard, condamnĂ©e Ă  mort par Giscard, Facel- Vega fut avant tout une Ă©popĂ©e industrielle fulgurante menĂ©e par un seul homme, Jean Daninos.

Continuer la lecture de FASCINANTE FACEL

TANGUY ET LAVERDURE : CIEL, MES HÉROS !

Ce fut l’une des sĂ©ries tĂ©lĂ© qui fit les beaux jours de l’ORTF. Ce fut la sĂ©rie tĂ©lĂ© la plus suivie du jeune public, et surtout ce fut la seule vraie rĂ©ussite d’une adaptation de bande-dessinĂ©e au format images-qui-bougent. Lorsque les premiers Ă©pisodes des Chevaliers du Ciel furent diffusĂ©s Ă  partir du 16 septembre 1967 sur la 1Ăšre chaĂźne, les aventures de Tanguy et Laverdure, fameux duo de pilotes de chasse avaient dĂ©jĂ  galvanisĂ© les lecteurs de la bande-dessinĂ©e publiĂ©e depuis 1959. CrĂ©Ă© par Jean-Michel Charlier -au scĂ©nario- et Albert Uderzo -au dessin, Les aventures de Tanguy et Laverdure ambitionnait dĂšs leur premiĂšre apparition dans les pages de Pilote, de concurrencer Buck Danny qui faisait les belles heures combatives dans Spirou. Et qui Ă©tait scĂ©narisĂ© par Charlier Jean-Michel !Un tabac.

Continuer la lecture de TANGUY ET LAVERDURE : CIEL, MES HÉROS !

ROBERT OPRON,UN DESIGNER CHEVRONNÉ

Il ressemblait Ă  Arne Jacobsen, le cĂ©lĂšbre architecte et designer danois qui vĂ©nĂ©rait la DS au point d’en possĂ©der une maquette unique au 1/10Ăšme, toujours sous ses yeux dans son bureau Ă  Copenhague. Et aussi au Milanais Ettore Sottsass, autre gĂ©nie du design. Moustache et nƓud pap. Ou la panoplie quasi obligĂ©e du designer XXĂšme siĂšcle, habituĂ© des bureaux de style mais plus souvent sortis du cadre qu’à leur tour. Robert Opron a posĂ© ses crayons le 29 mars dernier, Ă  l’ñge de 89 ans. Peu de monde pour s’en Ă©mouvoir dans la presse gĂ©nĂ©raliste. L’hystĂ©rie anti-voiture du moment roule mal avec les hommages Ă  ceux qui les ont dessinĂ©es, ces voitures.

Continuer la lecture de ROBERT OPRON,UN DESIGNER CHEVRONNÉ